Facebook

Editions D’eux

Au printemps dernier, cinq livres dans ma boîte aux lettres. Cinq livres attendus avec tant d’impatience !

 

 

 

Je t’explique : la toute nouvelle maison d’édition québécoise « D’eux » venait de sortir ses premiers bouquins. Quatre albums et un livre de pédagogie. Impossible de passer à côté, il fallait leur faire traverser l’océan !

 

(en fin d’article, je t’expliquerai un peu plus les raisons de mon gigantesque enthousiasme…)

 

Une commande directe et quelques semaines d’attente plus tard, je les avais enfin entre mes mains…

Tempête sur la savane (Michaël Escoffier et Manon Gauthier)

 

« Il y avait dans la savane, un éléphant qui n’arrêtait pas de rouspéter. Il rouspétait le jour, il rouspétait la nuit, il ne faisait rien d’autre que rouspéter, rouspéter, rouspéter. »

Ainsi commence l’histoire de cet éléphant mécontent qui parcourt la savane.

Mécontent ? Vraiment ?

Regarde le jeu sur la police d’écriture :

 

 

T’as compris ? Point question de tempérament, mais plutôt de … pets fumants !

 

Et ainsi de suite au fil des pages… Tempête de rires garantie !

 

Les illustrations tout en découpes de Manon Gauthier servent à point le texte hilarant de Michaël Escoffier. La mine dégoutée de chaque animal croisé dans l’histoire participe tellement à faire rire, encore et encore !

 

(mise en garde : ce livre comporte un risque d’addiction sévère chez nos chères têtes blondes.)

 

Lili entre deux nids (Jonna Lund Sorensen)

 

Lili, adorable petit oiseau, partage sa vie entre deux nids.

Et oui…. Ses parents se sont disputés et sa semaine est désormais rythmée par la garde alternée. Un nid, puis l’autre, un jour sur deux. Mais le dimanche alors ? Pas facile de savoir lequel choisir…

 

 

Je ne te raconte pas la chute, mais elle t’amènera des sourires jusqu’aux oreilles, sûr !

 

Une histoire de peu de mots, avec une grande justesse de propos. Et des illustrations drôles, attendrissantes….J’adore !

 

Tu l’as compris : un livre important, sans jugement, pour aborder la séparation.

 

A qui sont ces grandes dents ? (Sandrine beau et Marjorie Réal)

 

Pour les plus jeunes, un livre pour se faire peur… mais pas trop !

 

Sur la couverture, une question, du mystère …

 

 

T’as pas trop peur ? T’es courageux ? Hop ! On y va !

 

Et à chaque page, les questions s’enchainent … A qui, ces poils ? Ces dents ? Ces oreilles ? Ces yeux ? Hein ? A qui ?

 

Les illustrations graphiques et épurées laissent juste ce qu’il faut de doute et invitent les enfants à faire leurs hypothèses… de quel animal peut-il bien s’agir ? Et surtout, surtout… quelle chute à cette histoire ?

 

Allez, je te rassure… point de sanglante dévoration, mais une surprise pleine de tendresse !

 

 

Elle sera toujours là (Thierry Lenain et Manon Gauthier)

 

Immense, mais alors IMMENSE coup de cœur pour celui-ci !

 

Un livre qui laisse sans voix. Sur lequel il est difficile de poser mes propres mots pour te le raconter, un peu.

 

Un livre magnifique, donc. Un hommage à toutes les mamans.

 

De la grossesse aux premiers pas, en passant par les câlins, les histoires partagées, les larmes séchées…Et l’absence, comblée par cette certitude… Elle sera toujours là, nichée au fond du cœur.

 

Condensé de douceur, de poésie, de tendresse. Des frissons et des larmes d’émotion, à chaque lecture !

Regarde un peu :

 

 

Offre-le, vite ! A ta maman, à toutes celles qui vont le devenir ou qui le sont déjà. Vite !

 

Guide pour un enseignement durable au primaire (Shanna Schwartz, adaptation Yves Nadon)

 

Pour réfléchir sur nos pratiques pédagogiques, les remettre en question et bousculer quelques certitudes au passage…

Pour offrir aux enfants un contexte d’apprentissage qui en fait des participants actifs et engagés.

Pour susciter et maintenir un intérêt durable chez les élèves.

 

Un guide grandement inspirant, ponctué de nombreux exemples !

 

 

 

Donc l’année dernière, pas d’autres moyens que la commande directe pour obtenir ces livres. Pas de diffuseur en Suisse. Donc frais d’envoi et longue attente.

 

Si je t’en parle aujourd’hui, c’est que j’ai une bonne nouvelle (que dis-je… une merveilleuse nouvelle) ! Tout bientôt, mais vraiment bientôt, aux jours qui s’allongent et au retour de la douceur de l’air, les éditions D’eux seront distribuées en Suisse ! Et ça, ça chante vraiment comme un jour de fête !

 

D’autant plus que leur catalogue s’est bien entendu étoffé depuis, avec des promesses de belles découvertes… Donc : petite danse de la joie !

 

Et si tu veux en savoir plus sur les éditions D’eux, hop ! Le lien !

 

http://www.editionsdeux.com

 

Avant de terminer, il faut quand même que je te parle un peu d’Yves Nadon. Parce que si je me suis si vite enthousiasmée pour cette nouvelle maison d’édition, c’est bien parce qu’il en était le cofondateur…

 

Il y a quelques années, alors que j’exerçais en tant qu’enseignante spécialisée itinérante dans les classes régulières, je me suis trouvée face à des enfants en grande peine dans l’apprentissage de la lecture. Et j’avais mal avec eux ! Parce que ne pas y arriver, penser à six, sept ou huit ans qu’on n’y arrivera jamais, que ça n’est pas fait pour nous, être si tôt convaincu qu’on est nul…c’est source de tellement souffrance !

 

A l’époque, j’étais encore peu outillée pour les accompagner sur ce difficile et passionnant chemin. Je tâtonnais, peu convaincue par ce qui était proposé au niveau pédagogique pour les amener vers la réussite et le plaisir de lire.

 

Dans une salle des maitres, je suis tombée sur le livre « Apprendre à lire et à écrire en première année et pour le reste de sa vie » (Yves Nadon, Chenelière éducation). Et ce livre a bouleversé ma vie d’enseignante ! Et pas pour de faux, hein ! Quand je dis bouleversé, j’ai bien choisi le mot !

 

Yves y décrit son parcours d’enseignant du primaire et tout ce qu’il a mis en place dans sa classe pour amener les enfants à la lecture et à l’écriture. Exit les méthodes conventionnelles d’apprentissage de la lecture. Bienvenue aux livres, aux VRAIS livres, aux auteurs et aux illustrateurs passionnants et inspirants ! Les photographies illustrant son livre m’avaient sidérées et tellement enthousiasmée : des livres, en masse, partout ! Des enfants confortablement installés (pour prendre un bain de lecture, quoi de mieux, entre autre, qu’une baignoire remplie de coussins ?).

Des échanges soutenus, entre eux, avec leur enseignant, pour parler de leurs découvertes, pour se poser des questions…mais des vraies questions, importantes, profondes ! Pas question de ces comptes rendus de lecture creux et vides de sens qui ne participent qu’à les détourner de la lecture !

Grâce à Yves, j’ai totalement changé ma manière d’envisager mon enseignement. J’ai découvert la littérature de jeunesse. J’ai rempli des sacs de livres. Comme ils devenaient lourds, j’ai fabriqué une petite bibliothèque ambulante à roulettes. Comme un petit théâtre qui s’ouvre et qui ouvre l’appétit des petits lecteurs. J’ai vu des sourires. Des livres empruntés. Des premiers livres-lus-tout-seul-tout-en-entier ! Je les ai invités à leur tour à écrire. En s’inspirant de nos découvertes littéraires. De petits bouts d’histoires timidement griffonnés aux grandes histoires…Des réussites, de la fierté… Et tellement de plaisir !

 

Plus tard, de retour dans une école d’enseignement spécialisé, la petite bibliothèque à roulettes est devenue grande. Une salle de classe inutilisée est devenue bibliothèque institutionnelle. Modeste par sa taille et ses moyens, mais grande par les moments vécus avec les enfants et les adolescents. Dans un contexte difficile (je travaillais alors avec des enfants placés pour cause d’avis de tempête familiale), j’ai pu ancrer, au fil des années, cette conviction de façon profonde : la lecture, avec des vrais livres et de la médiation, ça marche avec TOUS les enfants ! Même les plus blessés dans leur parcours scolaire. Parfois ça prend du temps, beaucoup de temps…Il faut leur partager des tonnes d’histoires avec tout la force de son enthousiasme, pour que chacun, au final, fasse une rencontre déterminante avec un livre en particulier, un livre qui peut tout changer…

 

Aujourd’hui je travaille avec des enfants en situation de handicap. J’essaie de faire de ma classe un lieu aussi aussi inspirant que celle d’Yves à l’époque. Et cette conviction qui se renforce chaque jour, encore et toujours… Le goût des livres, c’est vraiment pour TOUS les enfants !

 

Alors voilà … Tu comprends mon enthousiasme à présent !

 

P.S. Et si ce n’est déjà fait… Lis « Comme un roman » de Daniel Pennac.

Plaidoyer pour la lecture plaisir. Lire à voix haute, partager son plaisir des mots, tenir son auditoire en haleine… et lui donner une irrésistible envie de plonger à son tour dans un bouquin.

Découvre et approprie-toi les dix droits du lecteur !

(à ce propos…. il semble que D’eux nous réserve une bien belle surprise à venir…)