Facebook

« Vivants »

Il y a peu de temps, on m’a demandé d’animer un atelier pour des enseignant-e-s du primaire. Le thème de leur journée était la diversité culturelle. Vaste sujet…

J’ai choisi de leur présenter des livres qui traitent de l’altérité. Au sens large.

Parce qu’aux delà des frontières franchies, on a tous notre bout de « pas pareil », n’est-ce pas ? Que l’on vienne de l’autre bout du monde ou de la maison d’à côté… Et qu’il faut bien faire avec.

Parfois, le «pas pareil», ça fait plein de tensions dans les classes. Des grincements de dents. Des mots qui blessent et qui abiment… Et un livre intelligent dans le sac, hop ! Et bien ça peut te dénouer des nœuds.

 

Parmi tous les livres présentés ce jour-là, aujourd’hui j’ai envie de te parler d’un livre en particulier.

Parce qu’il m’a fait un immense coup au cœur. A un salon du livre, devant la table de dédicace de Betty Bone, l’illustratrice, il m’a donné des sourires et des larmes plein les yeux.

Dans mes mains, « Vivants ». Un texte de Thierry Lenain.

 

 

Je te livre juste les mots du début :

« Je suis moi.

Tu es toi.

Si toi et moi c’était pareil, alors on pourrait dire aussi :

Je suis toi !

Tu es moi !

On pourrait mettre toi à la place de moi,

Et moi à la place de toi. »

 

Et le raisonnement de se poursuivre, au fil des pages, poussé jusqu’à l’absurde.

Il y a de la légèreté dans ce texte. De l’humour aussi… Juste …Génial !

Un texte fort. Et précieux.

Parce qu’au delà des sourires, il ouvre tout grand la réflexion. Et invite à la discussion. Il sème des graines de tolérance. Sans moralisation. Sans culpabilisation.

Juste… Se poser et réfléchir un peu, ensemble.

Et remplacer les cailloux gris par des cailloux colorés.

Parce que si on était tous pareils … Y’aurait de l’ennui, assurément !